Envie d'air pur en Île-de-France

Nous mènerons la transition écologique avec un engagement total. 40000 personnes décèdent chaque année dans notre pays de la pollution de l’air.

ÉNERGIES ET MOBILITÉS PROPRES

NATURE ET BIODIVERSITÉ

78. Nous financerons l’achat de véhicules propres pour que les particuliers ne payent qu’1/3 du prix et 1/2 pour les professionnels. 

 79. Nous créerons 500 000 emplois supplémentaires en 10 ans en faisant de l’Île-de-France la première région européenne pour les technologies et les services de la transition écologique. 

80. Objectif à 10 ans : 100 % de bus propres, électriques ou hydrogène bas carbone. 

81. Nous diminuerons par 3 la pollution de l’air dans les gares RER et stations de métro.


83. Avec un ambitieux Plan Nature et Biodiversité régional, nous résorberons les 800 points de fragilité écologique, rétablirons les haies et zones humides, protégerons les arbres urbains et forêts franciliennes, et lancerons un plan abeilles. 

 84. Nous garantirons que chaque Francilien dispose d’un espace vert ou naturel à moins de 15 min de chez lui. 

 85. Objectif : zéro artificialisation nette des sols. Nous protégerons nos espaces naturels et nos terres agricoles contre la bétonisation. Nous reconvertirons les friches urbaines et industrielles en surface agricole, parcs et espaces verts. 

 86. Nous créerons un Observatoire francilien de la santé environnementale pour mieux suivre les pollutions atmosphérique, sonore, des sols, de l’eau. 

87. Nous accompagnerons les collectivités locales et les promoteurs immobiliers afin de favoriser l’usage de matériaux biosourcés (bois, chanvre...). Nous soutiendrons l’émergence d’une filière régionale. 

 88. Nous renforcerons les moyens et leviers d’action des 4 Parcs Naturels Régionaux (Haute Vallée de Chevreuse, Vexin Français, Gâtinais Français et Oise-Pays de France) et ferons la promotion du GR 1 qui les traverse. Nous accompagnerons l’émergence du Parc Brie et Deux Morins, en favorisant l’implantation de refuges pour la faune sauvage.

RÉSILIENCE

SEINE

82. Nous financerons les actions anti canicule des communes en végétalisant des espaces urbains.

89. Nous ferons de la Seine et des voies d’eau un véritable atout pour la transition écologique régionale. Nous favoriserons le transport de personnes et développerons la première flotte hydrogène en Europe de transport fluvial de marchandises : elle permettra de supprimer 10000 camions sur nos routes. 

90. Nous lutterons contre les inondations, en accompagnant les collectivités locales qui s’engagent dans la renaturation des berges de la Seine, ses affluents, et autres cours d’eau, pour préserver la biodiversité.