Envie d’avenir en Île-de-France

Nous ferons de la jeunesse la grande cause régionale du mandat. La Covid a bouleversé nos vies depuis plus d’un an. Les jeunes générations sont particulièrement touchées. La Région sera à leurs côtés.

LYCÉENS

 HANDICAP

 1. Nous rattraperons le retard d’investissement dans nos lycées en construisant 15 000 places supplémentaires et 10 nouveaux lycées-campus.

 2. Nous permettrons aux étudiants de BTS et de classes préparatoires de bénéficier du dispositif « 1 repas 1 euro ».

3.Nous créerons une dotation d’urgence de 10 millions d’euros pour la sécurisation des lycées publics et privés. 

 4. Nous accélérerons l’insertion professionnelle des jeunes en sortie d’études en mobilisant le plan investissement compétences pour créer des partenariats innovants avec les entreprises dans tous les lycées professionnels et les campus des métiers.

5. Objectif « Zéro lycée vétuste » sur la mandature : nous doublerons le budget dédié aux opérations de rénovation et de sécurisation.  

6. Nous créerons 50 pépinières de projets entrepreneuriaux, culturels et artistiques dans les lycées franciliens.

 20. Objectif de mandature : au moins 1 lycée sur 5 sera 100 % inclusif ! Nous garantirons à chaque lycéen en situation de handicap une place dans un établissement près de chez lui. 

21. Nous recruterons 10 000 étudiants franciliens en service civique pour l’aide aux lycéens : aide aux devoirs, mentorat et initiatives associatives. 

22. Pour les personnes sourdes et malentendantes, nous généraliserons l’accès à des formations en langue des signes aux personnels des lycées et à tous les lycéens. 

23. Nous mènerons une action résolue en faveur de l’inclusion des jeunes porteurs de troubles du spectre de l’autisme en renforçant le plan régional pour l’autisme et en accentuant la sensibilisation auprès de la communauté éducative.


« Mon ambition est de donner des perspectives à tous les jeunes qui ont des projets et aider tous ceux qui ont des problèmes. » 

- Laurent Saint-Martin

RÉPUBLIQUE

 APPRENTIS

7. Nous prolongerons les actions de sensibilisation menées dans tous les lycées par le Mémorial de la Shoah et les associations de lutte contre les discriminations.  

8. Nous créerons la « semaine régionale des valeurs de la République » et renforcerons la formation des enseignants à la reconnaissance des premiers signes de perte des repères républicains et de l’esprit critique chez les élèves.  

9. Nous installerons un référent laïcité dans chaque lycée et centre de formation d’apprentis.

 10. Nous conditionnerons les appels d’offres de la Région au respect par les entreprises des obligations d’accueil d’apprentis et d’alternants. 

11. Nous augmenterons de 50 % le budget de construction de logements pour les apprentis et alternants, au plus près de leur employeur ou de leur formation.

UNIVERSITÉS, GRANDES ÉCOLES

 ÉTUDIANTS-JEUNES

12. Nous créerons un « Capital jeune » de 5000€ pour 10000 franciliens de 18 à 30 ans souhaitant créer leur entreprise.

13. Nous porterons à 50 000 le nombre de logements à prix modéré pour les étudiants, en favorisant les colocations intergénérationnelles.  

14. À l’image de Saclay, nous accompagnerons le développement de pôles multidisciplinaires dans le Nord, l’Est et l’Ouest de la région.  15. Nous accorderons une aide aux doctorants pour leur 4e année de thèse.

16. Nous expérimenterons la création d’un revenu d’urgence de 500 euros pour 40 000 jeunes en situation de précarité.   

17. Nous prolongerons d’un an toutes les aides de la Région destinées aux 18-25 ans.  

18. Nous doublerons le budget de la prévention contre les addictions, les difficultés psychosociales liées à Internet, les maladies sexuellement transmissibles, les troubles affectifs, etc.  

19. Nous porterons à 600 euros l’aide au billet d’avion pour les jeunes ultramarins installés en Île-de-France en cas de décès d’un parent, et l’élargirons au cas de décès d’un grand-parent.