Envie de culture en Île-de-France

La vie culturelle nous manque. Nous ferons tout pour soutenir les artistes et créateurs. La crise a eu un effet dévastateur sur les industries culturelles et créatives. Nous serons à l’écoute de ce pan entier de notre économie et de l’identité francilienne et proposons un plan d’urgence de sortie de crise.

SPECTACLE VIVANT

PATRIMOINE

52. En complément du Plan de Relance, nous proposerons des aides de trésorerie et des subventions de « réamorçage » des festivals et des grands événements culturels et sportifs.


53. Nous développerons une nouvelle stratégie de tourisme pour les Franciliens, avec une offre labellisée « destination Île-de- France », et partenaire de la carte Envie d’Île-de-France.

« Nous déploierons une offre 100 % Éducation Artistique et Culturelle dans nos lycées. » 

- Laurent Saint-Martin

INDUSTRIES CULTURELLES

LIVRES

54. La Région coordonnera la création de « Cités des Industries Culturelles et Créatives » en s’appuyant sur les entreprises et organismes de formation qu’elle soutient.

57. Nous financerons la création de 20 librairies indépendantes dans les 20 villes d’Île-de-France de plus de 20 000 habitants où il n’y en pas, et garantirons la présence d’une librairie dans chaque commune de plus de 10 000 habitants.

ÉDUCATION

55. Nous déploierons une offre 100 % Éducation Artistique et Culturelle dans nos lycées. Tous nos lycéens doivent avoir accès à la pratique artistique et culturelle, facteur d’émancipation et d’inclusion dans la République. La Région s’appuiera sur les auteurs, architectes et artistes franciliens. Elle renforcera l’accès au patrimoine, au cinéma et au spectacle vivant. 

 56. Un « Fonds culturel de sortie de crise » permettra à nos lycées de faire appel dès la rentrée de septembre 2021 aux 110 000 intermittents franciliens.